Olivier LE BORGNE,
votre formateur

J’ai commencé à créer des concepts de livres et de jeux dès l’âge de 8 ans. Lorsque j’obtiens un diplôme d’ingénieur, je vais créer de l’innovation à travers plusieurs sites web dans des start-up et des entreprises du CAC 40.

Après avoir occupé le poste de Chef de projet web au sein du Groupe Société Générale pendant 4 ans, je pars monter un concept-store de relaxation et de décoration à Paris en collaboration avec l’artiste Manikéo.

Puis, je crée ma société d’événementiel spécialisée dans les jeux d’enquêtes policières en collaborant avec la romancière Sandra MARTINEAU, puis Guillaume BESANCON de la société d’édition « Le Joueur » et enfin avec Damien MARIC de « WIP Studio » sur la conception d’un jeu de société. 

Je m’intéresse ensuite au milieu du cinéma, réalise plusieurs courts-métrages et des clips dont la plupart en co-réalisation avec l’artiste Elodie ATLANTIS.

Depuis maintenant plus de 6 ans, je développe des applications mobiles et des jeux avec le logiciel UNITY 3D. Afin de partager ma passion, j’ai créé une méthode d’enseignement basée sur le modèle Hermann et j’ai décidé d’organiser des stages originaux pour transmettre mon savoir-faire.

Philosophie

Je suis partisan de la quête de l'harmonie (cf. Ataraxia, édition Rayon de Lune), et ma devise est "Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse". C'est un précepte très simple qui englobe toutes les lois morales je trouve, plus la peine donc de s'encombrer avec de nombreuses lectures pseudo moralisatrices.

Vision

J'aime porter mon regard loin devant, bien au delà des éléments visibles du quotidien. Pour quelqu'un dont le patronyme est LE BORGNE, je pense que cela colle bien avec ma vision qui sort des sentiers battus, tel un pirate qui observe le monde avec sa longue vue.

Valeurs

La transmission du savoir est la clé de voute de la civilisation et du progrès. Et je suis le premier défenseur de cette évolution, parfois chaotique mais nécessaire. Je suis tout autant humaniste que trans-humaniste, végétarien que carnivore. Ce serait trop long d'expliquer pourquoi ce n'est pas forcément antinomique, je vous laisse en juger.